Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Gembloux et ses villages / Lonzée / L'abbaye d'Argenton
Actions sur le document

L'abbaye d'Argenton

L’ancienne abbaye cistercienne Notre-Dame d’Argenton (bâtiment classé) fut fondée en 1229 par une communauté de religieuses venues de Grandval (Balâtre) à la demande Guillaume, seigneur d’Harenton (Harton).
Les bâtiments, reconstruits dans leur quasi- intégralité au 18e siècle sont encore en place, à l’exception du cloître et de la brasserie. Depuis la suppression du couvent en 1796, c’est devenu une exploitation agricole.
Les bâtiments sont construits dans la tradition mosane, en biques et pierres bleues. L’église abbatiale, due à l’architecte namurois Maljean, présente un plan trèflé. La porterie est flanquée de deux tours. Le moulin d’Harton (bâtiment classé) est déjà cité dans les donations de biens à l’abbaye d’Argenton en 1229. Il fut moulin à farine, tordoir et termina en atelier de coutellerie de la fin du 19esiècle jusqu’en 1929.
Propriété de l’abbaye d’Argenton, il fut reconstruit en 1741 et restauré en 1992. L’église paroissiale Saint-Roch de style néo-gothique, en briques et pierres bleues sous bâtières d’ardoises, date de 1846. Avant cette construction, les Lonzinois allaient aux offices à Gembloux où leurs morts étaient enterrés.

abbaye dargenton2