Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Histoire de Gembloux / Armoiries
Actions sur le document

Armoiries

blason couleur

Le blason de Gembloux est l'écu de sable (fond noir en héraldique) à trois clefs d'argent  surmonté de la couronne comtale à treize perles. Celle-ci indique que la terre de Gembloux fut érigée en comté vers le milieu du XVIème siècle. A partir de cette époque, le prélat de l'Abbaye Bénédicte de Gembloux porta le titre d'abbé-comte.
L'abbé était le seigneur de la terre de Gembloux depuis l'octroi en 946 d'une charte par le roi des Germains, Otton I, à Guibert, fondateur de l'abbaye.
Ce document constitue cependant un faux partiel aménagé plus que probablement par le moine Sigebert (1030-112) qui amplifia les privilèges accordés à l'abbaye. Il aurait peut-être même modifié la date de la charte, car certains historiens veulent maintenant reculer la fondation du monastère vers 983.
L'origine de notre blason est inconnue. On pensa longtemps que les trois clefs du blason constituaient une allusion aux portes ménagées dans les remparts urbains construits au milieu du XIIème siècle. En fait, il existait quatre grandes portes : la porte AL CROIX (au sommet de la Grand'Rue), la porte au Chien Noir (au carrefour formé par la rue du même nom, la rue Docq et la rue Sainte-Adèle), la porte au Trau ou porte Saint-Nicolas ou porte de la Vallée (à l'extrémité de la rue Léopold, face à la rue Théo Toussaint) et la porte du Wérimolin (rue Notre-Dame, face à la place de l'Orneau).
Dans les " Remonstrances " que font les Echevins Antoine MASSART et Henry MINET en 1594 à propos de l'état de GEMBLOUX à la suite des guerres de religion, il est même évoqué l'existence d'une cinquième porte appelée " porte à la rue des Broux ", Broux constituait un faubourg situé hors des remparts à l'emplacement de la rue Albert et de la rue Docq dans sa partie donnant sur la place Saint-Guibert.
L'hypothèse des clefs du blason faisant référence aux portes des remparts ne doit donc pas être retenue.
Dans le cloître de la Faculté, des vitraux représentent, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les armoiries de 35 abbés. Celles de l'abbé Arnould de Chastre (1268-1300) comportent trois clefs d'argent. ces trois clefs figuraient-elles sur le blason de la famille de Chastre et ont-elles été reprises comme armoiries de la terre de Gembloux.
Cette question demeure à l'heure actuelle sans réponse.