Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Gembloux nature / Les projets PCDN / Cartographie des projets / Potagers partagés / Le jardin Potager collectif de Bossière
Actions sur le document

Le jardin Potager collectif de Bossière

Le jardin Potager de Bossière : un formidable outil pour aborder l'alimentation pour tous

Ce projet est réalisé par EKIKROK, une asbl gembloutoise qui pratique l'alimentation saine et durable.

EKIKROK agit pour le maintien et le développement d'une alimentation saine et durable, dans une perspective de promotion de la santé et d'éducation au développement. Créée il y a  2 ans, elle est portée par des citoyens gembloutois bénévoles et est gérée de manière participative et démocratique.

Au cœur du projet d’EKIKROK se trouve un jardin-potager de 65 ares, équipé d’une serre de 4-5 ares.  Ce terrain, situé au lieu-dit Batis Bordau,  entre les numéros 13 et 15 de la rue du Camp à Bossière est alimenté en eau, équipé d’une toilette sèche et d’une roulotte qui permet l’accueil des apprentis-jardiniers notamment !

A quoi sert ce jardin-potager ? C’est un formidable outil pour aborder l’alimentation pour tous, depuis la production de la semence jusqu’à la transformation et la conservation des produits, en passant par la pollinisation, la biodiversité, la souveraineté alimentaire, l’agro-écologie, la santé, la convivialité,…

Si les ambitions affichées par EKIKROK sont bien de créer et d’animer un projet global de jardin collectif, à la fois espace de rencontre et lieu d’éducation à l’environnement et à la santé, c’est le volet environnemental du projet qui va ici retenir notre attention.

Ce volet environnemental est soutenu par la commune de Gembloux, dans le cadre du PCDN et du plan Maya. Il consiste à :

  • établir un environnement favorable à la biodiversité (haie vive, mare, prairie sauvage, hôtels à insectes et nichoirs, rosiers et autres plantes fleuries hôtes d’insectes auxiliaires, ruches),
  • créer un potager collectif suivant les principes de la permaculture (zone forêt comestible, compost, spirale herbes aromatiques, cultures associées, légumes vivaces),
  • aménager des zones didactiques (bacs en hauteur, abri pour animations, panneaux didactiques, chemins accessibles pour tous),
  • animer et sensibiliser sur les thèmes conjoints de l’environnement et de l’alimentation (plantes sauvages comestibles, potager, pollinisation, agro-écologie,…).

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Le jardin Potager collectif de Bossière