Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Agenda / PRIZME - le nouveau projet d'Art urbain à Gembloux

PRIZME - le nouveau projet d'Art urbain à Gembloux

« PRIZME », le projet d’art urbain bientôt dans le centre de Gembloux

Pendant longtemps le « street art » ou art urbain était mal perçu, critiqué et souvent assimilé à la malpropreté, au vandalisme. En tant que mouvement artistique contemporain, il est, aujourd’hui, un moyen d’expression à part entière, de plus en plus apprécié par de nombreux publics. Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue, ou dans des endroits publics, et englobe diverses techniques tels que le pochoir, la mosaïque, le sticker, l'affichage, le yarn bombing. On est donc bien loin du graffiti rapide sur mur, comme beaucoup pourraient le penser. De nos jours, l’art urbain acquiert ainsi une reconnaissance mondiale. Depuis quelques dizaines d’années, plusieurs grandes villes belges sont embellies de fresques urbaines, pour la plupart à l’initiative de propriétaires et autres institutions.

En 2018, la Ville de Gembloux a choisi de mettre en place un nouveau projet culturel d’art urbain – PRIZME – en vue d’embellir et de dynamiser différents espaces publics. Dans un premier temps, cinq endroits ont été repérés et envisagés pour la réalisation d’œuvres pérennes. Dans un second temps, un appel à projets a été lancé aux artistes et collectifs d’artistes professionnels de Belgique et d’ailleurs souhaitant contribuer à la valorisation urbanistique de Gembloux. Plus de 70 dossiers de candidature ont été envoyés, en provenance directe, pour certains, d’artistes professionnels, reconnus internationalement pour leur expérience dans le domaine du « street art ».

Affiche

Les projets présentés ont alors fait l’objet d’une sélection un jury d’experts. Les artistes retenus sont : NOIR ARTIST pour le mur de la rue Sigebert ; Jean-Luc MOERMAN pour l’Académie Victor de Becker et le Pôle emploi (rue Albert); Tarik BOUANANI pour le mur du parking de l’ancienne coutellerie (rue du Moulin) ; Samuel IDMTAL & Orlando KINTERO (collectif URBANA) pour la façade du « lavoir » (CPAS) à la rue Chapelle Marion ; MALPEGADOS pour le pignon de la maison du Ressort asbl (rue Elisabeth).

De l’éphémère… et du permanent !

La particularité du projet « PRIZME » tient également à son caractère « hybride » qui réunira des œuvres pérennes (pour une durée de minimum 5 ans) et des œuvres éphémères réalisées par plusieurs acteurs locaux. Une dizaine de créations in situ seront mises en œuvre pour créer un véritable parcours muséal à ciel ouvert.

En-dehors de leur caractère artistique, les projets sont destinés à créer du lien entre les artistes, les habitants, les occupants des lieux, entre une population et son quartier. Ils reflèteront les spécificités de l’endroit, de l’environnement dans lesquels ils s’inscrivent.

Montage 5 lieux

Les cinq lieux à investir par PRIZME

A partir de fin avril, cette initiative sera régulièrement mise à l’honneur aux travers de diverses actions de sensibilisation et de médiation culturelle à destination des publics, des citoyens, des élèves et ce, grâce à la collaboration d’institutions et de partenaires privés. Il s’agira d’aller à leur rencontre et de leur proposer une série d’activités informatives, ludiques et participatives : conférence, visites guidées, exposition, concerts, live painting, initiations au graffiti… Parmi les actions proposées, l’intérêt sera, sans nul doute aussi, de suivre les étapes de réalisation des œuvres murales.

Le projet dans son ensemble est initié par la Ville de Gembloux, coordonné par le Service Culture et organisé conjointement avec un comité organisateur. Parmi les partenaires institutionnels et associatifs, citons : la Province de Namur, le CPAS, la Faculté Agro-Bio-Tech, le Centre culturel de Gembloux, la Cité des Couteliers, le CEC Atelier Sorcier, le Ressort, Imagin’Amo, Guerillart, l’Académie Victor De Becker, la Bibliothèque publique de Gembloux, le Pôle emploi (ALE et CEDEG), l’Office du Tourisme, Media Animation.

Métamorphoser des lieux, faire rayonner l’art urbain dans le paysage public, institutionnel et culturel gembloutois, fédérer des artistes de talents de renommée internationale, émerveiller un public qui aura l’honneur de voir des œuvres créées sous ses yeux, voilà les enjeux « PRIZME», voilà les enjeux de ce projet d’art urbain à Gembloux.

En savoir plus ? Ville de Gembloux – Service culture : YWRlbGluZS50ZW5yZXRAZ2VtYmxvdXguYmU= ou 081/626.352