Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Dynamique Urbaine (PCV) / Créashop / Ils sont arrivés grâce à Creashop Plus - Interviews

Ils sont arrivés grâce à Creashop Plus - Interviews

La prime "Creashop" à Gembloux, vous connaissez ? Pour relancer le commerce en centre-ville, la Ville de Gembloux octroie une prime de 3.000 € supplémentaires aux 6.000 € accordés par la Wallonie dans le cadre du dispositif « Créashop Plus ».
Nous vous proposons le témoignage de trois commerçantes qui se sont installées en bénéficiant de la prime Creashop Plus

Amélie Vonèche

 

Amélie est une jeune maman de 26 ans qui en a profité pour ouvrir son commerce de prêt-à-porter dans le centre de Gembloux.

" J'habite à Gembloux depuis 6 ans avec mon compagnon, Dimitri Dechamps, également indépendant dans le centre de Gembloux.
Je suis commerçante à Gembloux tout simplement parce que nous habitons cette ville et il était donc logique pour moi d'ouvrir mon commerce ici. C'est également un magasin qu'il n'y avait pas avant dans le centre, c'était une raison de plus pour dynamiser.
J'ai connu Creashop lors de l'ouverture de mon premier magasin il y a plus de deux ans maintenant. Pour le deuxième magasin, j'ai décidé de faire les démarches pour obtenir la prime. La prime m'a été utile pour payer tout ce qui est aménagement du magasin. C'est une belle aide qui fait plaisir. Ainsi que la prime pour tout ce qui est communication ou autre.
Ce qui me plaît à Gembloux c'est que les clients sont aussi enthousiastes que nous lorsqu'un nouveau commerce ouvre. Ils nous souhaitent le meilleur
! "

Maria Fernandez

   

Maria en a récemment bénéficié pour l'ouverture de son commerce situé dans la Grand' Rue

" Je m’appelle Maria Fernandez, j’ai 57 ans, mariée, 3 enfants.
Nous habitons Gembloux depuis 2013. J’ai voulu m’investir dans la dynamique de la ville de Gembloux. L'idée d’un magasin d’alimentation bio - ou du moins éco-responsable - a germé.
J’avais besoin d’un projet qui corresponde à mes valeurs et qui me permette de m’exprimer entièrement. Je souhaitais offrir un service de proximité, des produits locaux, rencontrer des producteurs et valoriser tout le travail et les merveilleux produits que nous trouvons pas si loin de chez nous.
J’ai parlé de mon projet au service dynamique urbaine et on m’a présenté l’aide Créashop. Celle-ci me permet actuellement de financer une climatisation bien nécessaire dans mon magasin.
Gembloux est une ville qui bouge, beaucoup d’étudiants, ça en fait une ville dynamique, animée, il y a beaucoup de projets dans la Grand' Rue et j’en suis ravie. Chaque commerce apporte son lot de clients et les autres en profitent. Il y a également une offre culturelle de qualité.
Une anecdote ? Le jour de l’ouverture... succès fou ! Beaucoup de clients, demandes spécifiques de fromages et aucun n’était encodé dans le système de caisse. Panique à bord : j'ai fermé le commerce pendant une heure le temps de tout remettre en ordre ! Aujourd’hui, je suis très satisfaite. J’ai des retours très positifs de la part des clients. Mon objectif est atteint
. "

Jessie Lalier

   

   

La "Prime Créashop" est venue en aide à Jessie pour l'ouverture de son au nouveau commerce, le Nid de l'Essentiel

" Je m’appelle Jessie Lalier. J’ai 36 ans et un fils de 11 ans. Nous habitons la commune de Sombreffe.
Au printemps dernier, à la recherche d’un nouveau local dans la région gembloutoise, les affiches placardées dans le centre ont attiré mon attention.
J’ai donc pris rendez-vous avec le service dynamisme urbaine de la Ville pour avoir plus d’informations.
Les aides Créashop permettent de s’installer en tant qu’indépendant avec plus de sérénité. Par ailleurs, la prime communication est également un avantage supplémentaire pour promouvoir au mieux son nouveau commerce.
Au-delà de l’aspect financier, participer à la revalorisation du centre-ville est une véritable satisfaction.
J’ai découvert à Gembloux des commerçants passionnés et enthousiastes. J’ai été tout de suite très bien accueillie ce qui m’a conforté dans le choix de la localisation.
J’invite chacun et chacune à venir découvrir ou redécouvrir la ville et à pousser la porte des commerces pour y faire de jolies découvertes
!

Émilie et Mélanie

  

Mélanie, 37 ans, maman de 2 enfants, gembloutoise d’origine, est enseignante et co-gérante Simply Folie’s en indépendante complémentaire et Émilie, 39 ans, maman de 2 enfants, gembloutoise depuis 10 ans, est responsable dans une grande enseigne de prêt-à-porter et co-gérante Simply Folie’s en indépendante complémentaire.

"Nous avons pris connaissance de l’aide Créashop via les publicités sur les vitrines des surfaces commerciales inoccupées dans le centre-ville, via de grandes banderoles à la gare et la presse locale. Cette prime est un beau coup de pouce afin de financer l’aménagement de notre magasin : parquet, peinture, meubles, bocaux, caisse, enseigne…
Ce qui nous plaît à Gembloux, c’est qu’il s’agit d’une petite ville qui redevient dynamique. Nous avions envie de faire partie de cette « renaissance » en apportant notre touche bien à nous pour faire revivre le centre d’il y a 20 ans.
L’idée d’ouvrir un magasin de confiseries était comme une évidence, faire partie des souvenirs des jeunes d’aujourd’hui, comme d’autres l’ont été pour nous il y a 20 ans quand nous sortions de l’école et allions chercher nos bonbons ! Les bonbons sont intemporels, la preuve, même les parents viennent en « cachette » de leurs enfants
!"

Cédric et Steve

 

Cédric, 47 ans et Steve, 42 ans attendent les passionnés de jeux, curieux ou futurs amateurs dans le bas de la Grand Rue dans leur commerce Ludi Corner, un Magasin de jeux de société et accessoires à la vente ou en location. Ils organisent aussi des animations, des tournois et des soirée jeux.

"L'aide Créashop nous a permis d'investir davantage dans notre projet car nous savions que nous aurions, dans un second temps, un retour sur ces investissements", témoigne Cédric.

Pourquoi Gembloux ?
"Une ville jeune et dynamique en plein renouveau. Une situation stratégique et géographique prometteuse et dénuée de concurrent direct dans un rayon de 30 km", poursuit-il.

Une anecdote à partager ?
"Quand nous avions visité le local pour la première fois, le propriétaire nous a confié que c'était une ancienne banque. Et alors que voyons-nous dans un petit coin bien caché ? Un coffre-fort ... qui s'est avéré être VIDE ! Il a d'ailleurs fallu 3 paires de gros bras pour l'évacuer ! Imaginez l'ascenseur émotionnel..."

Votre souhait pour Gembloux ?
"Que le renouveau se poursuive. Que la Ville continue de soutenir les nouveaux commerces".