Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Gembloux et ses villages / Beuzet
Actions sur le document

Beuzet

Nombre d'habitants

1307

Superficie

751 ha

Origine du nom

Beuzet signifie, d’après une interprétation la maison de Bozo, d’après une autre le petit fossé.

Habitants

Beuzetois(e)

Situation géographique

Le village occupe un vaste bas-plateau qui comporte de nombreuses fluctuations dans son altitude. Celle–ci y varie de 130 à 185 mètres.
Beuzet est coupé du nord au sud à la fois par la chaussée Bruxelles-Namur et la ligne de chemin de fer 161 Bruxelles–Namur ( axe La Côte–Luxembourg).
Accès par la nationale 4 Bruxelles-Namur et la ligne de chemin de fer Bruxelles-Namur.

Historique

A la limite nord-ouest du village, au lieu–dit Le Bois Henry, un secteur a livré des vestiges préhistoriques, de l’outillage en silex, attestant une occupation du site du Paléolithique supérieur au Néolithique tardif.

Au moyen-âge, Beuzet était inclus dans le comté de Namur et ne constitua longtemps qu’une seigneurie foncière dont le possesseur ne pouvait exercer que la justice relative aux propriétés.
La haute justice et la moyenne justice réprimant les crimes et les délits restaient aux mains du comte de Namur.

La partie occidentale du village, Ferooz, formait une seigneurie hautaine, propriété de la famille éponyme. Elle passa ensuite par mariage aux de Waret au milieu du XVIe siècle, puis fut acquise dans la seconde moitié du XVIIe siècle par les Helman. Le dernier seigneur de Ferooz fut Jean-François Hyacinthe Helman, également dernier seigneur de Beuzet.
En 1628, la seigneurie hautaine de Beuzet figurait parmi celles conférées par le roi d’Espagne au général Jean t’Serclaes de Tilly, ardent défenseur de la cause catholique durant la Guerre de Trente ans.
En 1755, la seigneurie hautaine de Beuzet fut acquise par les Helman, déjà seigneurs fonciers du lieu depuis le siècle précédent.
A la suite de l’annexion des Pays-Bas Autrichiens à la France en 1795, ces seigneuries furent supprimées et Beuzet devint une commune dans le canton de Gembloux du département de Sambre-et-Meuse. Ferooz lui fut alors adjoint.

En 1830, les habitants de Ferooz adressèrent une requête au gouverneur de la province de Namur, afin que leur hameau formât une commune indépendante ou fût rattachée à Bossière. Cette demande fut rejetée.

En ce qui concerne le culte, Beuzet dépendait primitivement en partie de Saint-Denis et de Bossière.
A la suite de l’application du concordat en 1803, le village dépendit au spirituel entièrement de Bossière.
Beuzet devint en 1842 une paroisse indépendante et fut doté d’une église. En 1849, le conseil communal de Beuzet souhaita le rattachement de Ferooz à la paroisse de Beuzet, afin de centraliser dans la même localité les actes tant civils que religieux. Aucun changement n’intervint et de nos jours, Ferooz reste toujours inclus dans la paroisse de Bossière.

Beuzet cessa d’exister en tant que commune indépendante lors de la fusion des communes du 2 janvier 1977. La localité devint alors une section de Gembloux. 

A voir

L’église Saint-Pierre de Beuzet a été construite en style néo-classique en 1862.

Le château de Ferooz est bâti dans un parc ceint de murs. Construit durant la seconde moitié du XVIIIe s., il fut remanié et agrandi au XXe s.
La ferme du château forme un ensemble en brique et pierre bleue des XIX et XXe siècles développé à partir d’un noyau probablement du XVIe s qui comprend encore une tour carrée.

La Ferme de la Vallée située rue Chainisse,13, héberge l’élevage L’Escargot de l’Ourchet dont les escargots Helix Aspersa Petits gris et Gros Gris ont reçu la label de qualité escargot fermier octroyé par la Région Wallonne. 600.000 gastéropodes sont élevés, dans cette entreprise, selon des normes rigoureuses qui garantissent au consommateur une qualité irréprochable. Des visites guidées avec possibilités de dégustation y sont organisées.

Beuzet